Moulin du bas

La constitution même de cette roue ( XIX e siècle ), dite “ de dessus ”, est peu fréquente.
Le mécanisme est actionné par l’eau du bief, qui se déverse d’en haut dans les augets de bois ; le poids entraîne la rotation de l’essieu.
Utilisé principalement dans les cours d’eau à faible débit, ce système s’imposait à Montreuil sur Epte.